ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
NATURE ET BIODIVERSITE ALGERIENNE  
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

Nouvelle race ovine ??

LA RACE OVINE TAZEGZAWTH : 
Element nouveau de la biodiversité algerienne 
 
Lors de differentes investigations menees par une equipe de chercheurs algeriens dans le domaine de la connaissance du patrimoine naturel et surtout animale , il nous été signalé la presenc d’une race ovine denommée par la population riveraine Tazegzawt ( la Bleue en Kabyle ) , qui n’est pas portée sur la nomenclature Algerienne des races ovines . 
Au vu des resultats récoltés auprés des eleveurs possedant cette race , qui a de tres grandes potentialités zootechniques et de rusticité , donc repondant aux criteres recommandables pour le developpement durable de la region , cette meme equipe a commencé par la caracteriser , et cela par un approfondissement des recherches sur cette race tres prolifique qui sera d’un apport bénéfique  
 
La race ovine Tazegzawt se rencontre principalement deux wilayates (BEJAIA , et TIZI-OUZOU ) situées dans le secteur biogéographique K1 et K2 representant la Grande Kabylie et la Kabylie des Babors au Nord centre Algerien, cette région se caractérise par un climat humide et sub-humide accentué par une altitude élevée ((plus de 1000 m). 
 
Les resultats d’une enquete menée auprés des éleveurs montrent que cette race a pour origine la région de Bouzguene dans la Wilaya de Tizi-ouzou , et a vu son aire d’expansion s’agrandir , au vu de ses facultés adaptatives , aux régions avoisinantes , qui forment le carrefour entre les wilayates de Tizi-ouzou et Bejaia , ou les plus grands effectifs se retrouvent dans la region d’Akbou , Chellata et Tazmalt . 
Les effectifs actuels sont estimés à 3 000 têtes maximum .  
 
Les observations preleminaires faites sur le comportement de ce mouton donnent un apercu , qui est des plus surprenants et cela au vu de sa prolificité car elle est capable de donner deux portées jumellaires , donc quatre petits par brebis par année .  
Suite a des temoignages receuillis chez les éleveurs , sur 30 brebis , 15 donnent naissance à deux jumeaux donc 4 agneaux , et les 15 autres donnent naissance à 2 agneaux . 
Donc la descendance après une année de 30 brebis de Tazegzawt est de 90 agneaux dont la majorité est constituée de mâles , ce qui explique les effectifs reduits de cette race , et la mortalité est des moindres .  
 
Du point de vue caracteristiques corporelles , cette race est reconnaissable par des tâches noires a reflet bleuâtre , d’ou le nom Kabyle de Tazegzawt , signifiant la bleue ,. 
Ces taches se retrouvent sur le chanfrein , le pourtour des yeux , le lobe des oreilles , et au niveau des articulations des pattes et au dessus des sabots . 
La langue est noirâtre chez le belier ,et les individus des deux sexes ont des oreilles tombantes et de grande taille comparées à celles des autres races . 
 
La vitesse de croissance et de developpement corporel est de loin superieure à celle des autres races , se qui fait dire aux éleveurs la possedant qu’un mois de developpement chez cette race est l’equivalent de deux mois chez les autres races  
La longivité est de 12 ans chez la brebis et de 15 ans chez le belier .  
 
Les premiers investigations sur ce cheptels ovin dans la région de Béjaia et en fonction des observations et enquêtes effectuées auprès des éleveurs, les chercheurs qui ont travaillé sur ce sujet ont eu comme resultats que cette race présente des caractéristiques Zootechnique spécifiques et importantes surtout du point de vue prolificite et croissance et par conséquent donnant un meilleur rendement . 
Cette race , de par sa rusticité , donc ne necessitant pas de depenses pour les soins , de par se prolificité vu sa grande faculté à donner jusqu’à 4 agneaux par années , est donc des plus indiquées à etre exploitée dans le cadre du developpement durable de la region montagneuse de la Kabylie , ou elle sera d’un apport bénéfique pour les éleveurs et aussi pour le marché national , en viande . 
Un projet de recherche pour la connaissance de cette race devient donc impératif pour la préservation de ce potentiel génétique encore meconnu .  

(c) Mourad AHMIM - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 21.12.2005
- Déjà 6946 visites sur ce site!